L’organisation d’un séminaire est un excellent moyen d’accroître le niveau et l’étendue des compétences de votre équipe. Bien sûr, il s’agit d’un événement complexe qui exige de grands efforts pour être bien planifié, mais il peut en valoir la peine en termes d’avantages et de satisfaction professionnels. D’autre part, chaque projet, pour réussir, nécessite un dévouement et une équipe cohésive et compétente. Dans le cas d’un séminaire, le principal défi est de gagner du temps, dans le cadre d’agendas professionnels souvent surchargés, à consacrer à la formation et à l’apprentissage, en mettant en pause la productivité pour acquérir de nouvelles notions et compétences. Si vous avez décidé de vous lancer dans une telle aventure, nous avons quelques conseils à vous divulguer. Voici notre guide simple en 5 étapes pour organiser un séminaire.

1. Identifier des objectifs clairs

Lorsque nous nous arrêtons pour discuter des compétences qu’il serait utile d’acquérir, il est facile pour le discours de s’étendre de manière incontrôlée. Chaque idée en aboutisse à d’autres, chaque compétence s’étend dans de nombreuses directions et chaque piste peut être développée en plusieurs projets. Si, par exemple, il est décidé d’organiser un séminaire qui enseigne à une partie du personnel quelques bases de programmation, les suggestions et propositions de ceux qui sont plus familiers avec le sujet ne manqueront pas pour inclure certains langages ou élargir le champ des compétences. Il est impossible d’écouter tout le monde et même étendre trop les objectifs du séminaire est contre-productif : il faut se rappeler que les heures de formation sont des heures qui échappent de toute façon au travail et n’ont donc de sens que dans la mesure où elles contribuent à l’amélioration des performances. Dépenser des ressources et du temps pour inculquer vos employés et collègues des compétences qu’ils n’utiliseront jamais n’est pas une option durable. C’est pourquoi des objectifs clairs doivent être identifiés à un stade précoce et l’effort organisationnel doit se concentrer uniquement sur ceux-ci.

2. Identifier les participants

Quelle que soit la taille de votre équipe, il est très probable que tout le monde n’ait pas les mêmes compétences. Sans parler du fait qu’on ne peut pas freiner toute l’activité d’une entreprise pour permettre à tout le personnel de participer à un séminaire en même temps. Il est donc important de se poser quelques questions. A qui s’adresse ce séminaire ? Qui utilisera ces compétences ? Ou, mieux encore, qui pourrait mieux faire son travail s’il recevait une formation plus poussée ? Déterminer le nombre de participants vous aidera à comprendre comment – et si – organiser un séminaire. Si, par exemple, le nombre d’employés pouvant bénéficier d’une formation complémentaire est trop faible (moins de cinq personnes), vous pouvez envisager plusieurs options, allant de l’embauche d’un seul formateur et de l’organisation de l’atelier dans le bureau, à l’investissement dans une formation externe et à la possibilité pour vos employés de participer à un séminaire organisé par d’autres. Si, en revanche, le nombre de participants est élevé ou, mieux encore, si vous souhaitez que votre atelier soit ouvert à d’autres personnes de votre secteur d’activité, vous voudrez peut-être mettre en place une machine organisationnelle plus complexe, louer un local et peut-être envisager de payer des frais d’inscription.

3. Planifier la qualité de la formation

Un séminaire ne doit pas ressembler à une conférence universitaire ou à un congrès : il ne s’agit pas de rester assis à prendre des notes. L’objectif d’un séminaire est de vous permettre d’utiliser vos connaissances et vos compétences et d’interagir avec le groupe, d’apporter votre point de vue et d’enrichir la discussion. Cela signifie que le formateur doit également être un facilitateur d’interactions, ce qui aidera les participants à mettre immédiatement en pratique les compétences acquises. Cela signifie également qu’il faut sélectionner les participants avec soin : les participants à un séminaire doivent apporter avec eux une richesse de compétences pré acquise et la bonne attitude, afin qu’ils puissent bénéficier de la formation offerte et en même temps apporter une valeur ajoutée à l’expérience des autres participants.

Conclusion : pourquoi organiser un séminaire

Un séminaire de formation doit être une expérience qui transmet l’énergie et la volonté de faire, à chaque étape, à partir de celle de l’organisation. Chaque aspect de l’événement doit être caractérisé par une attitude positive et marqué par le désir de se confronter, d’apprendre et, surtout, de se remettre en question. Quel que soit le contenu spécifique de la formation, ce sont autant d’approches de la pensée qui ne peuvent que profiter à la collaboration et à la productivité sur le lieu de travail.