Le statut d’auto entrepreneur est-il source d’opportunités professionnelles ?

auto entrepreneur

Publié le : 04 mars 20215 mins de lecture

Depuis 10 ans, le statut d’auto entrepreneur permet à de nombreux actifs français de démarrer des carrières professionnelles, de se lancer dans une activité secondaire pour compléter leurs revenus ou de tenter des reconversions. Quelles sont les opportunités découlant de cette structure ? Comment créer son auto-entreprise ? On vous donne des éléments de réponse au cours de cet article !

Comment créer son auto-entreprise facilement ?

Pour créer son auto-entreprise, il n’est pas nécessaire de se déplacer, ce qui en fait une démarche très simple. Il suffit de se rendre sur le portail des auto-entrepreneurs ou bien d’utiliser les services d’une société spécialisée telle qu’espace-autoentrepreneur.com. Un formulaire en ligne doit être rempli, renseignant votre nom, votre prénom, vos coordonnées (numéro de téléphone, adresse mail et physique) ainsi que le type de métier que vous souhaitez exercer en free-lance.

A la suite de cette procédure, vous êtes affilié à un centre de formalité des entreprises, ou CFE, comme l’URSSAF. Vous recevrez alors votre numéro de SIRET, et ce n’est qu’à la réception de ce dernier que vous serez en mesure de

Dans le même thème : Outil de veille sur les marché publics

Quels sont les métiers pouvant être exercés avec une micro-entreprise ?

Les activités pouvant être exercées avec le statut d’auto entrepreneur sont d’ordre commercial, artisanal ou libéral. Il peut s’agir de toutes sortes de métiers dans la quasi-intégralité des secteurs d’activité : agroalimentaire, création artistique, administration, construction, communication, informatique, formation, meuble et textile, services à la personne ou aux entreprises, santé et social, loisirs ou encore transports.

Il est ainsi possible de disposer d’une auto-entreprise et d’être modèle, moniteur, expert maritime, pâtissier, géobiologiste, nutritionniste, psychosociologue, expert en habillement, développeur, professeur, conseiller artistique, urbaniste, créateur d’art ou encore médiateur pénal.

Les seules exceptions sont les professions qui sont soumises à la TVA immobilière, ainsi que celles qui relèvent de la sécurité sociale agricole. Les professions libérales réglementées qui ne sont pas affiliées à la Cipav (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse des professions libérales) et les activités artistiques soumises aux droits d’auteur sont également concernées.

Il est donc possible de se lancer dans une grande diversité de carrières professionnelles, en essayant un domaine que l’on a toujours souhaité explorer ou en se spécialisant dans un domaine de prédilection dans lequel l’on est déjà expérimenté. Dans tous les cas, la flexibilité de cette structure permet de faire des essais tout en limitant les risques.

Quels sont les avantages du statut d’auto entrepreneur ?

Bénéficier du statut d’auto entrepreneur s’accompagne d’un certain nombre d’avantages non négligeable. En effet, il est possible :

  • D’être exonéré de TVA, ce qui permet de pratiquer des prix plus bas que les concurrents du même marché. En d’autres termes, la micro-entreprise s’accompagne d’un avantage compétitif d’envergure.
  • De cumuler le statut d’auto entrepreneur avec une position d’étudiant, de retraité, de salarié du privé ou de fonctionnaire. Un excellent moyen d’entamer une reconversion professionnelle, de se lancer dans l’entrepreneuriat facilement, ou de compléter ses fins de mois avec une activité secondaire. Ce cumul est toutefois soumis aux clauses du contrat de travail et à l’absence d’activité concurrente avec l’employeur.
  • De bénéficier d’une comptabilité allégée, consistant en la mise à jour régulière d’un cahier de recettes, auquel peut se joindre un livre d’achats si des achats sont effectués dans le cadre de l’activité.

Le chiffre d’affaires des micro-entrepreneurs est plafonné à 70 000 euros pour les professions libérales et de services, ainsi qu’à 170 000 euros pour la revente de marchandises. Il s’agit d’une structure relativement souple, offrant de nombreuses possibilités. Vous pouvez consulter Mr-entreprise.fr pour en savoir plus sur les différents types de société unipersonnelles.

Plan du site