Trop peu de temps, trop de stress et d’agitation ? Mais est-ce vraiment dû aux circonstances, ou n’est-ce pas plutôt à vous de faire en sorte que vous ayez plus de succès et de satisfaction dans votre profession ?  Ce sont tous des sujets liés à la réduction du temps et du stress qui sont susceptibles de présenter un intérêt particulier pour les gestionnaires. Les gestionnaires travaillent généralement loin de la journée de 8 heures et cherchent toujours à améliorer leur efficacité et leur efficience de toute façon. Cependant, les gestionnaires ne peuvent atteindre une plus grande satisfaction et un meilleur équilibre que s’ils réussissent. Et le succès ne vient qu’à ceux qui font quelque chose pour y remédier. Les conseils suivants présentent cinq points de départ pour devenir un meilleur leader.

1. Déléguer davantage

La plupart des cadres ont tendance à en faire trop eux-mêmes et à ne pas déléguer de manière cohérente. Mais après tout, pourquoi avez-vous de bons employés dans votre équipe ?

Demandez-vous ce qui vous empêche de déléguer davantage. Vous avez une tendance au perfectionnisme ? Votre propre ego vous freine ? Vous avez trop peu confiance en votre propre équipe ? Ou bien vous êtes soi-disant trop occupé et vous manquez de temps ?

L’une de vos tâches les plus importantes en tant que manager est de développer vos employés. La délégation joue un rôle central à cet égard et constitue donc également une compétence essentielle des bons gestionnaires.

Quelques conseils sur la manière de déléguer correctement :

  • Travaillez avec des listes dans lesquelles vous définissez l’importance et l’urgence des sujets et des tâches.
  • Décidez de manière cohérente ce que vous voulez déléguer à qui, comment et quand les tâches doivent être accomplies.
  • Encouragez vos employés à vous demander de leur assigner des tâches.
  • Laissez aller : les employés ne peuvent apprendre que s’ils sont autorisés à faire des erreurs.
  • Tirez les leçons des résultats et développez-vous en tant que leader.
  • Permettez à vos employés de connaître leurs propres succès et félicitez-les honnêtement et sincèrement pour un travail bien fait.

2. Être plus stratégique

Ne vous laissez pas complètement absorber par les affaires courantes. Cela dépend aussi du “pourquoi” et pas seulement du “quoi” et du “quand”. En tant que gestionnaire, l’une de vos tâches consiste à sortir des sentiers battus afin de reconnaître les tendances à un stade précoce et de pouvoir profiter des opportunités.

3. Améliorer votre compréhension des chiffres

En fin de compte, tout se résume à ce que l’on peut compter, mesurer, peser et estimer, en d’autres termes, à ce qu’il en résulte. Cela s’applique indépendamment du fait que vous travailliez dans les ventes, le marketing, les ressources humaines ou tout autre domaine. Vous n’avez pas besoin de devenir contrôleur, mais vous devez avoir une bonne compréhension des chiffres dans votre domaine de responsabilité et au-delà.

4. Améliorer la coopération avec d’autres domaines

L’époque de la pensée en silo est révolue. Le succès à long terme ne peut être obtenu que par ceux qui collaborent avec d’autres secteurs d’une manière durable et mutuellement bénéfique.

5. Résoudre vos problèmes

Ne remettez pas à plus tard les sujets difficiles, il est rare que vous réussissiez vraiment à remettre à plus tard les problèmes et, en général, quelques nouveaux problèmes surgissent pour chaque problème résolu pendant la période d’inactivité. Pour réussir, il faut non seulement éviter le lest, mais aussi s’en débarrasser.

Bien entendu, vous pouvez étendre la liste (presque) à volonté. Mais les cinq conseils mentionnés peuvent aider chacun à fixer les bonnes priorités pour un avenir réussi.