Le business plan est un dossier incontournable dans le milieu de la création d’entreprise. Celui-ci constitue un support permettant de coucher par écrit votre projet entrepreneurial. Il peut permettre de faire le point sur ses moyens logistiques, son équipe et sa stratégie. L’avantage business plan est non négligeable.

Les caractéristiques d’un business plan

Le business plan peut aussi s’appeler plan de développement. Il a pour objet de formaliser par écrit les projections d’évolution d’une société. Celui-ci constitue un document officiel comportant les méthodes, les objectifs du développement, la manière et les délais de réalisation de ces objectifs. Ce plan d’affaires a pour objectif de convaincre un partenaire ou décideur d’investir dans un projet entrepreneurial. Ce dossier permet à l’ensemble des partenaires comme les associés, les investisseurs et la banque d’apprécier l’articulation commerciale, économique et financière d’un projet et d’en évaluer la viabilité et la fiabilité. C’est un véritable dispositif d’évaluation du projet dans son ensemble. Ce plan de développement a une visée argumentaire. Il faut qu’il démontre que le projet est attractif. Sa structure doit s’adapter selon le projet pour le promouvoir.

Le plan d’affaires se constitue de deux parties nécessaires. Il y a la partie textuelle et la partie chiffrée. La partie descriptive permet de décrire l’executive summary, le projet et la stratégie. Pour ce qui est de la partie chiffrée, elle comporte les tableaux financiers. Ceux-ci comprennent le prévisionnel, la projection financière ou la simulation financière. Ces différents tableaux peuvent être difficiles à réaliser pour le porteur de projet, s’il ne dispose pas d’une compétence comptable solide. Mais, il peut faire appel à un outil en ligne pour réaliser cette partie du plan d’affaires de manière facile. Cela lui sera nécessaire pour réussir la levée de fonds.

Les parties du business plan

La rédaction du plan de développement doit comporter la partie descriptive ou textuelle et la partie financière. Concernant la partie descriptive, elle sert à indiquer le projet dans les détails. Le porteur de projet devra spécialement évoquer quatre points essentiels dans cette partie textuelle. D’abord, cette dernière doit présenter la nature du projet. L’objectif consiste à rendre ce projet facile à comprendre. Il faut aussi présenter  les caractéristiques du service  et produit à promouvoir. Puis, l’entrepreneur doit indiquer l’univers concurrentiel et le contexte économique. Il doit préciser dans son business plan deux éléments indispensables. Pour la concurrence, celle-ci est à prendre en considération pour permettre de déterminer les forces en présence dans le but d’améliorer son positionnement stratégique. Pour ce qui est du côté de la clientèle, il importe de définir les caractéristiques de celle-ci via une segmentation cohérente déterminée spécifiquement avec l’étude de marché. La partie textuelle doit aussi contenir la stratégie. Cette dernière constitue une partie centrale et le cœur du plan de développement. Cette partie mettre en évidence la stratégie marketing. Elle peut correspondre au marketing mix. Celle-ci doit présenter les embauches prévisionnelles pour la stratégie RH. Il ne faut pas négliger de présenter le montage juridique de l’entreprise dans la partie descriptive.

Pour la partie chiffrée, celle-ci permet de faire face aux besoins identifiés sur une période définie. L’objectif de cette projection financière consiste à présenter au travers de tableaux les ressources initiales, les ressources de l’entreprise et les ressources générées par l’activité. Cela permet de faire la mise en exergue de la rentabilité. Cette simulation financière doit comprendre trois éléments importants tels que les tableaux de synthèse, les ressources et les besoins.

Pourquoi faut-il faire un business plan ?

Rédiger un plan de développement est obligatoire lorsque le porteur de projet pense à lever des fonds ou faire un prêt auprès d’un établissement bancaire pour lancer son entreprise. Construire un plan d’affaires n’est pas une démarche permettant de présenter un dossier aux banques, dans l’intention d’obtenir un financement. La rédaction d’un plan de développement constitue un travail répondant aussi à de nombreux  objectifs d’importance capitale pour tout porteur de projet, spécialement en matière de pilotage de la nouvelle entreprise, d’analyse de prévisions de revenu de la rentabilité et de la fiabilité du projet. Pour les futurs partenaires de l’entreprise, ce plan est un outil à usage externe. Pour le porteur de projet, il est à usage interne. La construction du business plan permet de bâtir son projet convenablement. Aussi, cela donne la possibilité  d’étudier le projet financièrement. La rédaction du plan de développement de faire l’analyse et vérifier si le projet est financièrement fiable et solide. Cela permet d’expliquer le projet de façon détaillée. Le porteur de projet a besoin d’estimer ses hypothèses de chiffre d’affaires prévisionnel. Il doit lister les dépenses et les investissements. Le plan d’affaire peut tenir lieu d’outil de pilotage de l’entreprise créée. Il peut  permettre de suivre l’écart entre le prévu et le réalisé, et d’alimenter selon l’évolution le tableau de bord.

Comment rédiger un business plan ?

Ce n’est pas facile de construire un plan d’affaires pertinent. Il faut commencer par faire un executive summary. Ce résumé opérationnel constitue  la partie la plus importante du plan de développement. L’excutive summary sert à résumer l’ensemble du dossier de façon synthétique. Mais, il faut faire en sorte que la vision globale du projet soit mise en avant. Puis, le rédacteur doit indiquer l’équipe constituant le projet. Il faut que le plan d’affaires expose les valeurs de l’entreprise et de l’équipe.  Les ambitions, la position actuelle sur le marché, les axes de développement, la vision commune et les objectifs de votre projet sont à présenter. Outre que l’entrepreneur doit exposer les services et les produits, il doit faire une étude de marché. Cela permet de procéder à une étude de la cible et identifier l’offre disponible sur le marché à viser. Le plan de développement doit contenir une le plan d’actions et la vision. Cela permet d’indiquer toutes les stratégies de développement. Le plan d’actions doit exposer la production comme  l’investissement, les délais, le lieu et le coût. Il faut aussi qu’il expose les moyens financiers, matériels et humains. La stratégie de développement, la stratégie commerciale et marketing sont aussi à présenter. Le business plan doit aussi indiquer la forme juridique la plus adéquate que le porteur de projet adopte.

À quoi sert le plan d’affaires ?

Construire un plan de développement de manière correcte est l’excellente manière de structurer les idées du porteur de projet. Le plan d’affaires fait fonction d’outil de communication et d’évaluation du projet. Il se destine aux investisseurs ou aux partenaires stratégiques que l’entrepreneur doit convaincre pour financer son projet. Ce plan de développement permet de suivre le développement du projet. Il fait office d’outil de lancement de l’entreprise. Il tient lieu d’outil d’alerte. En plus de cela, le business plan est une base solide pour la recherche des investisseurs et des financements. Il constitue un dossier nécessaire pour solliciter des financements comme les garanties, les investissements et les prêts bancaires. Il doit être fait pour montrer la viabilité et la faisabilité économique et financière du projet afin de convaincre les partenaires et les interlocuteurs de s’engager. Mais, ce plan d’affaires doit être très cohérent. Cela permet d’assurer le positionnement de manière cohérente. Celui-ci doit correspondre à la stratégie de communication et marketing. La rédaction du plan de développement permet de définir  les prévisions de développement.