Se munir d’un logiciel DPO performant est sans conteste l’une des étapes les plus importantes pour toute entreprise manipulant et traitant des données personnelles qui souhaite se mettre en conformité avec le nouveau règlement des données personnelles européen entré en vigueur le 25 mai 2018 : rgpd ou règlement général sur la protection des données. Bien sûr, en optant pour un logiciel rgpd, il est bel et bien possible d’automatiser un certain nombre de process de la mise en conformité.

Logiciel RGPD, de quoi parle-t-on exactement ?

Avant tout, il convient de comprendre que pour être bien conforme au règlement général sur la protection des données, toute entreprise est dans l’obligation de justifier chaque technique et méthode utilisée quant à la collecte et le stockage de données, sans oublier le recueil des consentements. Puis, bien avant que votre entreprise soit en conformité au RGPD, vous devez veiller à ce que votre logiciel CRM soit lui-même conforme à ce nouveau règlement de la protection des données personnelles européen. Le recours à un logiciel DPO est donc une solution incontournable pour effectuer la plupart des démarches de la mise en conformité de votre entreprise. Recourir à un logiciel RPGD performant, c’est aussi bénéficier d’un outil en mesure d’optimiser la sécurité tout en simplifiant au maximum la gestion des consentements, des oppositions ainsi que de ses suppressions des données. En effet, c’est le dispositif par excellence permettant au data protection officier (DPO) d’effectuer à bien ses missions, c’est-à-dire la protection de donnes de l’entreprise qui l’engage. D’autre part, il convient aussi de comprendre qu’un tel logiciel est doté d’un panel de fonctionnalités, en l’occurrence : l’automatisation de la cartographie des traitements, l’identification de toutes les données sensibles, détecter rapidement les mentions « interdit » dans les commentaires, le recueil du consentement ainsi que de la probabilité des données, la tenue optimisée du registre des traitements de données personnelles, le diagnostic en temps réel de la conformité, et beaucoup d’autres options encore. Pour de plus amples détails en ce qui concerne ce fameux logiciel DPO, vous pouvez visiter www.dpms.eu.

Choisir le bon logiciel pour la mise en conformité au RGPD

Si votre entreprise collecte, traite et manipule des données personnelles et que vous n’êtes pas encore conforme au RGPD, il n’est pas trop tard ! Vous pouvez encore opter pour un logiciel ultra-performant qui correspond parfaitement à vos besoins dans l’objectif de rattraper votre retard. Le mieux est de privilégier si possible les logiciels DPO ergonomiques, ou plus précisément des logiciels très faciles d’utilisation et d’apprentissage. Qui plus est, il est aussi conseillé de prioriser les logiciels comportant une panoplie de fonctionnalités vous permettant de garantir toutes les étapes indispensables de mise en conformité avec le RGPD. Puis, n’oubliez pas que vous devez rattraper votre retard sous peine d’être sanctionné par la CNIL. Si possible, il serait mieux de vous pencher davantage sur les solutions SaaS (Software as a Service). En optant pour ces solutions, nul besoin d’installer votre logiciel sur votre ordinateur ou Data Centers pour l’utiliser. Ce que vous devez faire, c’est de vous souscrire à une offre SaaS se présentant généralement sous la forme d’abonnement mensuel. À vous de trouver l’abonnement qui vous convient le mieux. En privilégiant ces solutions, vous misez bien évidemment sur la sécurité. N’oubliez jamais que vos ordinateurs ou Data Centers peuvent tomber en panne à tout moment. Du coup, votre mise en conformité est dans ce cas confrontée à des risques considérables.

Nommer un DPO (Data Protection Officier) pour la manipulation du logiciel

Dans l’objectif de protéger de manière efficace toutes les données de votre entreprise, désigner un délégué à la protection des données DPO ou Data Protection Officier est obligatoire. Le DPO est donc votre véritable pilier de la mise en conformité au RGPD. Qui plus est, c’est la seule et unique personne en mesure de se familiariser avec les meilleurs logiciels DPO sur le marché. Il peut également vous donner des conseils en ce qui concerne les logiciels à privilégier et à éviter sachant qu’il dispose déjà des compétences nécessaires en ce qui concerne les logiciels de gouvernance RGPD.