Une entreprise, quelle que soit sa taille, passe forcément par une situation d’endettement au cours de son existence. Le recours à un emprunt est une solution qui sert à financer le développement de la société. Seulement, l’endettement doit être maîtrisé pour éviter d’éventuels problèmes financiers. Ce n’est qu’ainsi qu’il est possible de tirer le meilleur d’une dette. Pour vous aider, découvrez quelques astuces pour mieux gérer l’endettement de votre entreprise.

Endettement d’entreprise : de quoi s’agit-il ?

Avant d’aborder les méthodes de gestion d’endettement comme le regroupement de crédits, il convient de comprendre de quoi il est question. L’endettement désigne tout simplement le niveau d’accumulation des dettes. Ces dernières constituent des sommes empruntées et à régler auprès d’un ou plusieurs créanciers qui peuvent être une personne physique et morale. En effet, les emprunts ne sont pas uniquement réalisés auprès d’une banque. Même si dans tous les cas, les créances contractées pour une courte ou une longue durée ont pour objectif principal de développer une société. Ainsi, l’endettement est composé par de nombreuses dettes. Elles peuvent, entre autres, prendre l’une des formes suivantes :

  • Les dettes d’exploitation à court terme qui concernent généralement les crédits fournisseurs ;
  • Les dettes à court terme ne servant pas pour les exploitations comme les impôts sur les sociétés ou les cotisations d’entreprise ;
  • Les dettes bancaires de court ou de long terme.

Peu importe la forme de l’emprunt, il est généralement contracté pour assurer le développement ou la survie d’une société. Pour qu’elle puisse se sortir de la situation d’endettement, l’entreprise doit atteindre un taux de rendement supérieur aux sommes empruntées.

Effectuer des études au préalable avant de contracter un prêt

L’endettement peut être un atout pour une entreprise. Toutefois, il peut constituer un vrai danger si une situation de surendettement apparaît. Celle-ci implique que la société ne soit plus en mesure de couvrir ses dettes. Par conséquent, elle risque la fermeture si elle ne trouve pas de solutions. Pour éviter ce type de situation inconfortable, il est nécessaire de réaliser des études concernant les besoins de l’entreprise avant de contracter de nouvelles dettes. Cela consiste à déterminer la nature des projets à financer et leurs faisabilités. Il s’agit aussi de savoir si emprunter de l’argent est la solution la plus adaptée.

Pour trouver les réponses à ses questions, les responsables au sein de l’entreprise doivent s’entraider. L’intervention d’un expert-comptable est aussi nécessaire, surtout pour l’établissement d’un prévisionnel financier. À noter que sa réalisation est indispensable pour déterminer le niveau d’endettement de l’entreprise. Il permet de déterminer si la société est en mesure de supporter la contraction d’un nouveau prêt. Si ce n’est pas le cas, il faut trouver d’autres solutions pour régler les dettes d’un côté et financer les projets de l’autre.

Procéder à une consolidation des dettes

L’une des méthodes efficaces pour gérer l’endettement est de regrouper ou de consolider les dettes. La démarche permet d’aboutir à un prêt de consolidation des dettes. Ce dernier est octroyé par un établissement financier qui propose le regroupement de plusieurs emprunts. Pour bénéficier de cette solution, l’accord préalable des créanciers doit être obtenu. Les institutions professionnelles analyseront également la situation de l’entreprise. Généralement, le prêt de consolidation de dettes est accordé aux sociétés qui ont une bonne cote de crédit. Cette solution est recommandée pour les sociétés qui se retrouvent dans une situation d’accumulation de dettes ingérable. Elle permet de bénéficier de nombreux avantages :

  • Les dettes sont regroupées pour former un seul prêt. En d’autres termes, l’entreprise rembourse une seule dette au lieu de plusieurs. Par conséquent, il devient plus facile de gérer le budget.
  • Dans certains cas, le taux d’intérêt est plus avantageux que celui demandé par les institutions prêteuses. Ainsi, il est possible d’économiser.
  • Cette démarche peut être une échappatoire pour éviter la faillite de l’entreprise. Seulement, la demande doit être effectuée avant que la cote de crédit ne baisse.

Astuces pour gérer l’endettement d’une entreprise

Dans le cas où la société ne se trouve pas en situation de surendettement et qu’un prêt est possible, il existe diverses astuces qui permettent de mieux gérer un endettement. La source de financement doit être correctement choisie. Cela implique qu’il faut demander un prêt auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit proposant des conditions d’emprunt avantageuses. Pour cela, il faut déposer plusieurs demandes simultanément et comparer les offres. Généralement, c’est la banque de la société qui propose les meilleures conditions. Cependant, l’entreprise n’a rien à perdre en essayant de trouver d’autres sources.

Il est également important de limiter les risques sur le patrimoine personnel. Avant d’accorder un prêt, les établissements bancaires demandent souvent des garanties. Il peut s’agir d’une caution ou d’une hypothèque. Dans tous les cas, il faut limiter au maximum l’engagement personnel. Cela vous évitera d’être dans de mauvaises situations si l’entreprise ne suit pas le prévisionnel financier.