Quelles sont les meilleures méthodes de financements pour tpe et pme

financements pour tpe et pme

Publié le : 10 janvier 20228 mins de lecture

Pour pouvoir mener à bien ses activités, une entreprise doit avoir besoin d’une ou plusieurs sources de financement. Toutes les sociétés n’ont pas le privilège de trouver seules le financement nécessaire pour lancer un service ou un produit en particulier, sans avoir recours aux organismes financiers. C’est le cas des grandes entreprises, mais surtout les PME. Et contrairement aux idées reçues, la banque n’a pas le monopole de financement pour les entreprises. D’autres solutions sont à leur disposition pour trouver le montant indispensable permettant de garantir le développement de leur productivité. Mais au fait, quels sont les différents modes de financement des entreprises ? On vous invite alors à découvrir dans ce présent article les divers accompagnements financiers dédiés aux petites, moyennes et grandes entreprises.

Focus sur la santé financière d’une entreprise 

Conjoncture défavorable, concurrence internationale, acharnement fiscal, etc. contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la vie d’une entreprise n’est pas toujours facile. En effet, elle peut faire face à des difficultés qui peuvent parfois la conduire à la faillite. Ainsi, pour pouvoir se tenir tête, dans l’espoir de continuer à exercer aisément ses activités, une société a besoin de recourir aux méthodes de financement extérieures qui sont d’ailleurs de plus en plus diversifiées. C’est grâce à ces solutions qu’elle peut parfois maintenir sa survie. Concrètement, les moyens de financement outdoor leur permettent d’assurer les charges indispensables au bon fonctionnement de toutes les machines de production. Ils servent entre autres à payer les contributions sociales, livrer les clients à temps, payer le salaire du personnel, assurer le règlement des fournisseurs et bien d’autres encore. Alors que la plupart des banques veulent profiter de cette mauvaise posture pour booster leur portefeuille, les entreprises font de leur mieux pour sortir de l’impasse. Ainsi, elles comptent davantage sur elles-mêmes, mais aussi sur la gestion de leur trésorerie pour s’en sortir. Cela dit, parmi les méthodes de financement qu’une entreprise peut faire recours se trouve le cash management.

En tout cas, il faut préciser que le flux de trésorerie d’une société est composé de 3 grandes masses qu’elle peut maîtriser facilement afin de conserver une bonne qualité de paiement. Les flux de la vie de l’entreprise concernent par exemple les flux d’exploitation, les flux d’investissement et les flux de financement. Envie de savoir exactement quels sont les différents modes de financement des entreprises ? Rendez-vous immédiatement sur www.portail-des-pme.fr.

Dans le même thème : Quels sont les avantages de l’affacturage ?

Financement bas de bilan : la solution la plus adoptée

Quand on parle de sortir du mauvais pas par ses propres moyens, l’entreprise fait surtout référence au financement bas de bilan. Effectivement, ce type de financement se révèle très avantageux pour financer son entreprise de manière autonome. Il s’agit d’une solution qui consiste à réduire le besoin interne et principalement le besoin en fonds de roulement de l’entreprise. Celui-ci représente en effet un décalage dans le temps entre les encaissements, c’est-à-dire l’écart entre le stock non vendu et le délai de paiement accordé aux clients. Cela concerne également les décaissements qui creusent inévitablement la trésorerie.

Parmi les types de financement bas de bilan se trouve par exemple l’assurance-crédit. Dans la majorité de cas, les difficultés financières au sein d’une entreprise proviennent surtout des services ou des produits impayés par les clients. Dans cette optique, l’assurance-crédit permet d’éviter les mauvaises surprises en sécurisant le poste client de l’entreprise. Ensuite, il y a l’affacturage qui se révèle être la solution par excellence permettant de faire face à une crise, faute de paiement régulier. De plus, cette solution permet également de mieux surmonter une période de croissance souvent difficile pour une startup.

À part cela, l’entreprise peut aussi se recourir à d’autres solutions plus ou moins efficaces comme le crédit stock qui permet de financer une activité en forte saisonnalité, plus précisément lors de la construction des stocks. Aussi, il est possible de trouver une solution à une telle situation en analysant simplement les diverses options possibles comme le délai de paiement, l’affacturage inversé, la caution, les dispositifs fiscaux et bien d’autres encore. Dans tous les cas, le mieux serait de vous faire accompagner par un professionnel afin de trouver le type de financement adapté pour financer votre société.

Nous vous recommandons : Entreprises : comment se financer sans passer par les banques ?

Financement haut de bilan : une solution par excellence

C’est le mode de financement le plus connu des dirigeants d’une entreprise. Il s’agit en effet de la solution courante permettant de financer une entreprise sur le moyen et le long terme. En effet, comme on peut le soupçonner, la structure financière d’une entreprise est plutôt fragile et peut vite se déséquilibrer à cause d’une perte ou d’un investissement hasardeux. Ainsi, le financement haut de bilan peut se révéler être un bon recours. Entre autres, il y a l’emprunt bancaire qui est la source de financement principal d’une boite. Malgré la crise qu’elle traverse, l’entreprise peut toujours continuer de prêter, bien que les conditions d’accès soient plus strictes dans cette circonstance. Aussi, elle peut demander un prêt d’honneur qui consiste à s’inscrire en quasi-fonds propres du bilan. L’idée consiste alors à demander environ une dizaine de milliers d’euros pour sortir du mauvais pied. En outre, les dirigeants peuvent également se recourir à d’autres solutions plus rentables comme le capital risque, le compte courant d’associé… pour financer son entreprise. Plusieurs solutions s’offrent aux entreprises pour mieux affronter les diverses difficultés qu’elles peuvent rencontrer dans l’exercice de leurs activités. 

Autres solutions pour surmonter les crises financières au sein d’une entreprise

Compte tenu de la grande diversité de solutions de financement notamment dédiées aux entreprises, il n’y a vraiment aucune raison que celles-ci fassent faillite. Pour garnir les solutions déjà abordées, il est également possible de faire recours à l’introduction en bourse, notamment à l’IPO ou initial public offering. Cette solution concerne surtout un nombre important d’investisseurs privés, et plus particulièrement les petits porteurs. Il s’agit d’un moyen de financement dont l’ultime but d’optimiser la réputation et la visibilité d’une entreprise. Ensuite, il y a le financement obligataire ou IBO (initial bond offering) qui est devenu de plus en plus populaire. Il est surtout adapté aux petites entreprises, et ce malgré le fait que l’offre soit souvent destinée à un grand profil d’entreprise. À la différence de l’introduction en bourse, le capital investi dans le cadre de l’IBO n’est pas dilué. Cependant, l’entreprise peut toujours faire preuve de transparence et de bonne gouvernance, en dépit d’une situation financière défavorable.

Plan du site