Vous souhaitez accéder à un site web qui n’est pas visible depuis la France ? Vous souhaitez surfer sur le Net de manière anonyme sans communiquer votre véritable adresse IP au monde extérieur et, par conséquent, sans détecter votre véritable identité ? Pour ces raisons et bien d’autres encore, il n’y a qu’une seule solution : VPN.  Les VPN (abréviation de Virtual Private Network) sont des outils extrêmement utiles, grâce auxquels il est possible de camoufler sa connexion et de contourner les restrictions régionales appliquées par les sites Internet (car ils font apparaître la connexion comme provenant d’autres pays). Pour simplifier au maximum le concept, il s’agit d’intermédiaires qui servent d’intermédiaires entre l’ordinateur de l’utilisateur et les sites visités, cachant ainsi l’identité de ces derniers. Découvrez quel est le meilleur VPN gratuit.

Que signifie VPN ?

VPN est l’abréviation de l’expression anglaise Virtual Private Network, qui peut être traduit par “réseau privé virtuel”, et c’est une technique particulière destinée à rendre les informations sur ce qui se passe sur Internet invisibles aux regards non autorisés (qu’il s’agisse de cybercriminels, de censeurs, d’organismes de surveillance ou autres).

Dans le détail, ce camouflage d’activités est obtenu grâce à un type spécifique de connexion cryptée (ou tunnel, dans le jargon) qui se crée entre le dispositif qui se connecte à Internet et le serveur qui offre le service VPN : pour être précis, en parlant de navigation sur Internet, le serveur VPN est obligé de naviguer seul, et les données relatives à la navigation sont échangées entre le serveur et le dispositif à partir duquel vous naviguez, dans un mode sécurisé et crypté, de manière à empêcher quelqu’un de venir de l’extérieur.

En très peu de mots, cela signifie qu’un site web sur lequel vous surfez verra en fait l’adresse IP du serveur VPN, et non celle de l’utilisateur qui le regarde, ignorant ainsi l’endroit réel à partir duquel vous le visitez. De nombreuses applications VPN, en particulier celles qui ne sont pas liées au navigateur, permettent d’appliquer le même critère non seulement pour la navigation sur Internet, mais aussi pour masquer les données entrantes et sortantes de toute application qui exploite le réseau, ce qui augmente encore le niveau de protection.

Pour être honnête, même le fournisseur de services Internet (TIM, Vodafone, Infostrada, Fastweb, etc.) n’est pas en mesure de pénétrer dans le tunnel et de suivre le trafic généré par le VPN. Cela signifie que votre fournisseur peut savoir que vous vous êtes connecté à un VPN, mais il ne peut rien savoir de la manière dont vous l’avez exploité ni des données que vous avez échangées par son intermédiaire.

Le critère de tunnelage VPN peut également être utilisé dans les secteurs professionnels, notamment si une entreprise autorise ses employés à travailler en dehors de l’entreprise : si l’entreprise offre un accès VPN, l’employé peut également se connecter au réseau local interne depuis son domicile ou tout autre lieu, en saisissant ses identifiants d’accès et en utilisant le tunnel virtuel établi par le VPN. Ainsi, grâce au VPN, vous pouvez travailler depuis votre bureau à la maison sur les dossiers et documents internes de l’entreprise, avec la certitude absolue de ne pas être espionné de l’extérieur, et communiquer avec votre lieu de travail grâce à une connexion cryptée et sécurisée.

Comment utiliser les VPN ?

Tout d’abord, grâce au VPN, le trafic entre vous et l’Internet est protégé, crypté et caché, et tout se passe par un tunnel virtuel entre vous et le VPN lui-même. Ce tunnel est créé par des programmes ou des applications spécifiques, qui sont mis à disposition par les services VPN eux-mêmes. Vous devez donc d’abord identifier le VPN le mieux adapté à vos besoins, puis vous inscrire au service (pas toujours obligatoire), télécharger le programme ou l’application mis à disposition et, enfin, les configurer à l’aide de vos identifiants d’accès. Une fois cela fait, le logiciel créera le tunnel entre l’utilisateur et le serveur, et cryptera et “verrouillera” les communications à l’intérieur de celui-ci.

Une fois dans le tunnel VPN, le trafic de données ne peut plus être vu ou intercepté de l’extérieur, tout comme cela se produit lorsqu’un satellite “perd de vue” une voiture qui entre dans le tunnel. En outre, les services Internet ne connaissent pas l’emplacement réel ou l’adresse IP de ceux qui les utilisent, mais ceux du VPN. Cela signifie que votre opérateur ne peut pas savoir ce qui se passe à l’intérieur du tunnel, mais à un coût, souvent payé en termes de vitesse : si le service VPN n’est pas rapide, ou si les serveurs sont particulièrement éloignés de la position géographique de ceux qui les utilisent, il pourrait y avoir des ralentissements considérables dans l’utilisation du réseau.

Les meilleurs services VPN gratuits

Il faut se mettre en garde contre deux choses : premièrement, l’exploitation de VPN d’origine douteuse peut être risquée, car le serveur lui-même pourrait enregistrer votre trafic (il en est capable, le tunnel étant configuré à l’intérieur de celui-ci) pour des activités de publicité ou d’analyse de données. Soyez clair, les VPN que vous trouverez dans cette liste ne mènent  aucune activité de profilage, mais lisez toujours attentivement les conditions de service, que vous pouvez consulter lors de votre inscription.

Vous devez également savoir que se cacher derrière un VPN ne vous met pas à l’abri de la loi, car il n’y a aucun moyen de ne laisser aucune trace de ce que vous faites sur Internet car, souvent, on pense qu’en utilisant les VPN, vous devenez autorisé à effectuer des pratiques illégales. Ce n’est pas le cas, car un crime reste un crime même depuis l’intérieur d’un tunnel, et les autorités judiciaires pourraient, toujours avec des mandats et des voies légales particulières, tracer l’adresse IP de ceux qui exploitent un VPN, dans le cas d’une enquête, et les punir sévèrement. Par conséquent, utilisez ce service pratique en toute conscience et dans le respect de la loi.

NordVPN

Bien que ce ne soit pas un service gratuit, il ne faut pas ignorer NordVPN : l’une des solutions VPN les plus connues et les plus utilisées au monde. Ce succès est dû à la sécurité, la flexibilité, la facilité d’utilisation et la commodité qu’il offre.

NordVPN est en effet compatible avec tous les appareils et systèmes d’exploitation les plus courants (Windows, macOS, Linux, Android, iOS/iPadOS, Smart TV Android TV, Raspberry Pi, NAS, routeur, etc.) et offre une large gamme de serveurs VPN répartis dans le monde entier. Cela vous permet de protéger votre navigation, même sur les réseaux Wi-Fi publics, en cachant toutes les données aux attaquants et aux fournisseurs d’accès à Internet (même les opérateurs NordVPN ne peuvent accéder à aucune donnée, car aucune des activités effectuées par les utilisateurs n’est enregistrée) de surmonter les restrictions régionales et d’accéder aux catalogues étrangers de services de streaming.

De nombreux serveurs sont disponibles, tous assez rapides : certains sont même optimisés pour des activités spécifiques, comme l’échange de fichiers sur des réseaux P2P (par exemple BitTorrent), la navigation via le protocole Onion (celui utilisé par le réseau anonyme Tor) ou la navigation avec une IP dédiée.

Le service n’est pas gratuit, mais propose différents plans, tous avec une garantie de remboursement de 30 jours : le plan le plus pratique est le plan de 2 ou 3 ans basé sur la promotion actuelle (facturé annuellement) ; il existe aussi le plan de 2 ans (facturé annuellement), le plan de 1 an (facturé annuellement) et le plan de 1 mois. En outre, pendant les périodes de promotion, des suppléments peuvent être inclus dans le prix. L’utilisation du service est autorisée sur un maximum de 6 appareils en même temps.

Pour commencer à utiliser le NordVPN, connectez-vous au site officiel du service, choisissez le plan qui vous intéresse et créez votre compte. Ensuite, vous devez installer le client NordVPN officiel sur vos appareils : si vous utilisez Windows, ouvrez le fichier .exe que vous avez obtenu, cliquez sur le bouton Oui, attendez que tous les fichiers nécessaires au bon fonctionnement du programme soient installés et terminez l’installation, cliquez d’abord sur Suivant, puis sur « Installer » et terminer. Si vous utilisez un Mac, vous pouvez télécharger le NordVPN directement depuis l’App Store de Mac.

Sur les smartphones et les tablettes, ouvrez plutôt le magasin de votre appareil (par exemple Play Store sur Android ou App Store sur iPhone/iPad), cherchez NordVPN dans ce dernier et appuyez d’abord sur l’icône de l’application puis sur le bouton Installer/Obtenir. Sur l’iPhone/iPad, il peut vous être demandé de vérifier votre identité via le mot de passe Face ID, Touch ID ou Apple ID.

Une fois l’installation terminée, il vous suffit de lancer le client NordVPN, de vous connecter à votre compte et de sélectionner le serveur VPN auquel vous souhaitez vous connecter, en choisissant une des nationalités disponibles, un des serveurs de la section Serveurs spécialisés (ceux optimisés pour le P2P, le protocole Onion ou l’IP dédiée) ou en cherchant le serveur VPN qui vous convient le mieux.

Lorsque vous avez fini de naviguer, ouvrez à nouveau le NordVPN et cliquez sur le bouton “Déconnecter” pour vous déconnecter du VPN. 

Surfshark (Windows/macOS/Linux)

Un autre service VPN que vous devez absolument prendre en considération est Surfshark, qui vous permet de surfer en toute sécurité grâce à un cryptage avancé (qui rend les communications impossibles à intercepter pour les criminels, les fournisseurs d’accès Internet et même les opérateurs de services eux-mêmes) et à l’utilisation de plus de 1040 serveurs situés dans plus de 61 pays dans le monde.

Surfshark peut être utilisé pour surmonter les restrictions géographiques, la censure et accéder aux catalogues étrangers de services de streaming. En outre, des fonctions avancées permettent de personnaliser entièrement le fonctionnement du service et de protéger la connexion à 360 degrés : Whitelister pour créer une liste d’exceptions avec les programmes qui ne doivent pas utiliser le VPN ; CleanWeb pour protéger contre les logiciels malveillants et autres contenus en ligne malveillants/ennuyants et Kill Switch pour désactiver automatiquement la connexion Internet en cas de déconnexion du VPN.

L’application Surfshark est disponible pour Windows, MacOS et Linux sur les ordinateurs (où elle est également disponible via une extension pour les navigateurs Chrome et Firefox), pour Android et iOS/iPadOS) sur les smartphones et tablettes, sur Amazon Fire TV Stick), Smart TV, Apple TV, PlayStation, Xbox et également d’autres appareils qui ne supportent pas directement l’installation de VPN, via le système DNS intelligent de Surfshark). L’utilisation est autorisée par plusieurs appareils en même temps, sans limites.

En ce qui concerne les prix, le plan le moins cher de Surfshark est de 24 mois avec une facturation tous les 24 mois ; il existe également un plan de 12 mois avec une facturation annuelle et un plan de 1 mois , tous avec une garantie de remboursement de 30 jours.

Pour installer Surfshark sur votre PC, connectez-vous au site officiel du service, cliquez sur le bouton « Acheter maintenant », choisissez le plan auquel vous souhaitez vous abonner et effectuez le paiement par carte de crédit, PayPal, Google Pay, Suffro, Amazon Pay ou Cryptovaluta. Téléchargez ensuite le programme pour Windows ou macOS et installez-le : sous Windows, il suffit de lancer le fichier .exe obtenu et de cliquer sur le bouton Oui ; sous macOS, il suffit d’utiliser le Mac App Store ou le paquet .dmg).

Pour installer Surfshark sur les smartphones et les tablettes, ouvrez plutôt l’onglet de l’application dans le magasin de votre appareil et appuyez sur le bouton Installer/Obtenir. Sur iOS/iPadOS, vous pouvez également avoir besoin de vérifier votre identité via le mot de passe Face ID, Touch ID ou Apple ID.

Une fois que vous avez installé l’application Surfshark sur votre appareil, il vous suffit de la lancer, de choisir de créer un compte ou d’accéder à un compte existant et d’appuyer sur le bouton “Connecter” pour vous connecter au serveur VPN le plus rapide.

Vous pouvez aussi aller dans la section “Positions” et choisir le serveur auquel vous souhaitez vous connecter “manuellement”. A la fin de la session de navigation, appuyez sur le bouton “Déconnecter” pour vous déconnecter du VPN. De plus amples informations sont disponibles sur le site officiel de Surfshark.

VPN Opera

Le VPN Opera est le meilleur exemple de VPN gratuit qui est directement intégré dans Opera, le célèbre navigateur pour surfer sur Internet. En fait, il ne s’agit pas d’un service très structuré : les vitesses optimales ne sont pas garanties et il n’est pas possible de choisir la partie du monde à partir de laquelle on simule la connexion.

VPN Opera est un service dont vous pouvez profiter si vous avez besoin de masquer votre adresse IP en surfant sur Internet, afin d’accéder éventuellement à des sites bloqués dans votre pays, mais la protection offerte ne va pas au-delà de la simple navigation sur le Net, et se limite exclusivement aux sites visités par le biais du navigateur.

Cela dit, il est temps d’expliquer comment activer le VPN Opera : si vous utilisez un ordinateur Windows ou MacOS, téléchargez le navigateur de cette page en appuyant sur le bouton vert Télécharger maintenant, ouvrez le fichier que vous venez de télécharger et, si vous utilisez Windows, appuyez sur le bouton Accepter et installer, puis cliquez sur le bouton Oui, tandis que si vous utilisez MacOS, faites glisser l’icône Opera dans le dossier Applications de votre Mac.

Ouvrez maintenant Opera à partir du menu Démarrer de Windows (l’icône du drapeau dans le coin inférieur gauche) ou du dossier Applications MacOS, cliquez sur le bouton rouge O dans le coin supérieur droit, puis sur l’élément Paramètres, puis sur l’élément Confidentialité.

Ensuite, revenez à votre activité de navigation, qui est désormais protégée par VPN. Pour désactiver le service, répétez la procédure exactement de la même manière, en enlevant la coche de la case Activer le VPN pour revenir à la navigation “normale”.

Betternet

Même si le service de détection des logiciels malveillants de ce VPN laisse un peu à désirer, il fait partie des meilleurs VPN car, en fait, Betternet est un excellent service qui peut être utilisé gratuitement pendant 7 jours. À la fin de la période d’essai, il est cependant nécessaire de s’abonner.

Il montre une petite publicité avant chaque connexion et inclut des suggestions in-app, mais c’est un échange acceptable pour une utilisation gratuite du service ; aussi parce que le VPN offert par Betternet n’a pas de limites de données, ni de dispositifs pouvant être utilisés simultanément, la vitesse de connexion est assez bonne, et il y a plusieurs endroits à partir desquels on peut “simuler” une connexion.

Betternet est disponible sur les ordinateurs Windows, en tant qu’extension pour les navigateurs Google Chrome et Firefox, ainsi que sur les plateformes Android et iOS. Pour l’utiliser, il vous suffit de vous rendre sur la page de téléchargement la plus adaptée à votre système d’exploitation, puis d’appuyer sur le bouton bleu « Get The App » : si vous utilisez Windows, attendez que le fichier BetternetForWindowsxyz,exe soit téléchargé, puis lancez-le en double-cliquant et appuyez sur les boutons Oui, Suivant, Installer, Installer et Terminer pour l’installer.

Pour installer l’extension Google Chrome, connectez-vous à la boutique en ligne Chrome et cliquez sur les boutons Ajouter et Ajouter une extension. Sous Android et iOS, il vous suffit de télécharger l’application Betternet à partir de votre smartphone/tablette.

Pour utiliser ce VPN, il n’est pas nécessaire de s’inscrire et il suffit de visualiser une petite annonce à chaque connexion. Il est recommandé de ne pas visiter des sites notoirement remplis de logiciels malveillants, et d’avoir un bon antivirus lorsque vous naviguez sur Betternet. Ce VPN n’offre pas un service de détection des logiciels malveillants aussi efficace.

TunnelBear

TunnelBear est certainement l’un des meilleurs services VPN qui soit, qui garantit l’anonymat et la protection à ceux qui décident de s’y fier, et qui peut masquer à la fois les seules données liées à la navigation sur Internet, en utilisant les extensions de navigateur Google Chrome et Opera, et l’ensemble du trafic Internet entre l’appareil et le serveur, en utilisant les programmes informatiques Windows ou MacOS, et les applications Android et iOS.

Pour installer TunnelBear sous Windows ou macOS, allez sur la page de téléchargement du programme et attendez que le fichier d’installation se télécharge sur votre ordinateur, puis double-cliquez sur le fichier que vous venez de télécharger et, si vous êtes sous Windows, appuyez sur le bouton J’accepte, puis sur les boutons Installer et Oui et suivez les instructions à l’écran pour accéder au VPN. Si vous utilisez MacOS, faites plutôt glisser l’icône TunnelBear dans le dossier « Applications de votre Mac » et lancez le programme depuis le dossier Applications. Pour Google Chrome, allez sur la page de la boutique en ligne Chrome dédiée à TunnelBear et cliquez sur les boutons Ajouter et Ajouter une extension, tandis que sur Android et iOS, vous devez vous rendre sur l’app store de votre appareil et télécharger TunnelBear.

Le VPN proposé par TunnelBear a un mode d’utilisation totalement gratuit, grâce auquel vous pouvez profiter gratuitement de 500 Mo de trafic VPN par mois, à condition de vous inscrire simplement à partir de cette page : entrez une adresse électronique valide et un mot de passe dans les cases appropriées, appuyez sur le bouton “Créer un compte” et suivez les instructions que vous recevrez par courrier électronique pour valider votre inscription. Vous pouvez utiliser les références ainsi obtenues dans le cadre des programmes ou des applications.

De plus, si votre limite de données est serrée ou si vous décidez d’investir un peu d’argent dans votre sécurité, vous pouvez vous abonner au service.

Avira Phantom VPN

Vous avez certainement entendu le nom Avira parler d’antivirus pour ordinateurs ? Avira Phantom VPN est la solution VPN proposée par le même fabricant, elle dispose de serveurs extrêmement stables et vous permet d’utiliser des adresses IP, tant pour la navigation que pour l’accès aux services Internet, dans différents pays du monde.

Disponible sous la forme d’un programme pour Windows et macOS, et d’applications pour Android et iOS (tous peuvent être téléchargés à partir de cette page), ce service protège non seulement les activités effectuées par le biais du navigateur, mais aussi l’ensemble du trafic de données entre l’appareil et Internet, et peut également être utilisé par plusieurs appareils simultanément. Pour installer Avira Phantom VPN sur votre ordinateur, rendez-vous sur la page de téléchargement du programme et cliquez sur le bouton vert Télécharger VPN gratuit, attendez le téléchargement du fichier et lancez-le en double-cliquant.

Maintenant, si votre système d’exploitation est Windows, cliquez sur le bouton vert « Accepter et installer », puis sur le bouton Oui, et attendez que l’installation de tous les services soit terminée. Sinon, si vous utilisez macOS, faites glisser le fichier téléchargé dans votre dossier « Applications », puis cliquez sur le bouton « Accepter et installer » et attendez que l’installation soit terminée. Le programme commencera tout seul à la fin du processus.

Avira Phantom VPN est l’un des meilleurs VPN jamais créés, et vous permet de profiter de 500 Mo de trafic gratuit par mois après une simple inscription aux services Avira (vous devez ensuite saisir vos identifiants dans les programmes ou dans les applications dédiées). Vous pouvez également utiliser la version PRO gratuitement pendant un mois, sans limite de données, puis souscrire à un abonnement payant.

Windscribe

Windscribe est l’un des meilleurs VPN gratuits actuellement disponibles. Il propose des programmes et des applications pour de nombreuses plateformes : Windows, macOS, Linux, Android, iOS, BlackBerry, des extensions pour les navigateurs Chrome, Firefox et Opera et le programme Kodi, ainsi que des applications pour Amazon FireTV, Nvidia Shield, des plugins pour DD-WRT et Tomato pour les routeurs, et des générateurs de configuration pour OpenVPN, IKEv2 et SOCKS5, tous téléchargeables à partir de cette page.

Si vous souhaitez utiliser Windscribe sur votre ordinateur, rendez-vous sur la page de téléchargement du programme et cliquez sur l’icône correspondant au système d’exploitation que vous utilisez (par exemple Windows). Attendez que le fichier soit téléchargé sur votre ordinateur, double-cliquez dessus et, si vous êtes sous Windows, appuyez sur les boutons Oui et OK. Ensuite, cochez la case « J’accepte les termes du contrat de licence » et terminez l’installation en double-cliquant sur le bouton « Suivant », puis cliquez sur Terminer.

Si vous utilisez macOS, après avoir téléchargé Windscribe sur votre ordinateur, il vous suffit de faire glisser le fichier téléchargé dans le dossier Applications de votre Mac, puis de double-cliquer sur le programme pour le démarrer. Comme pour Android et iOS, il vous suffit d’installer l’application via le magasin de votre appareil.

La version gratuite de Windscribe, que vous pouvez utiliser après une petite inscription en appuyant sur le bouton bleu “Use For Free”, vous permet de profiter de 10 Go de trafic mensuel et de vous connecter à partir de plusieurs appareils en même temps, avec une limitation, en plus des données, uniquement sur les lieux d’accès (certains sont disponibles uniquement et exclusivement pour les utilisateurs payants). Cela n’enlève rien au fait que, dans l’ensemble, la qualité du service est bonne et que la vitesse de navigation offerte, malgré le caractère gratuit du trafic de données, est absolument acceptable.

Pour se débarrasser des restrictions de circulation et de localisation, il faut un abonnement Pro.

Hide Me

Un autre excellent service VPN gratuit est Hide Me, dont les serveurs sont répartis dans 22 pays, ce qui vous permet de profiter de 22 emplacements différents lorsque vous vous connectez. Dans l’ensemble, la vitesse de connexion est plus qu’acceptable, le trafic est crypté au niveau de la connexion globale (et pas seulement pour le navigateur), grâce aux programmes pour Windows, macOS et Linux, et des applications sont disponibles pour Android et iOS.

Pour télécharger Hide Me sur votre ordinateur, allez à la page de téléchargement qui correspond le mieux au système d’exploitation que vous utilisez, puis appuyez sur le bouton bleu Télécharger maintenant, attendez que le fichier soit téléchargé, double-cliquez dessus et, si vous êtes sous Windows, appuyez sur les boutons Oui, Installer et Terminer pour terminer l’installation, tandis que si vous utilisez MacOS, vous devez faire glisser l’icône Hide Me dans le dossier Applications de votre Mac (et ensuite démarrer le programme par un simple double-clic).

La version gratuite de Hide Mi offre également 2 Go de trafic mensuel après l’inscription, et garantit, outre l’anonymat et la sécurité, de ne pas stocker de logs sur l’activité de ses utilisateurs, assurant ainsi la sécurité de ce qui se fait par le biais du VPN. Pour débloquer la limite de données, vous pouvez vous abonner au service.