Vous avez l’impression d’être trop gentil pour ce monde parce que votre collègue de travail fait de votre vie un enfer ? Voici pour vous des conseils sur la manière de traiter avec des collègues difficiles et ennuyeux au travail.

Vous passez de nombreuses heures par jour au travail. Il ne doit donc pas vous donner de maux de tête ou d’estomac lorsque vous y allez.

Surtout pas si c’est seulement à cause d’un collègue difficile qui vous agace constamment. Vous demandez-vous pourquoi, en tant que collègue sympathique, vous êtes toujours blâmé ?

Un collègue difficile peut empoisonner l’ambiance

En fait, vous aimez votre travail, s’il n’y avait pas le seul collègue qui vous rend la vie au travail plus difficile.

Quoi que vous fassiez ou disiez, il ou elle est définitivement contre et donne contre. Que vous soyez en réunion individuelle ou en groupe, vous serez traité de manière condescendante et dédaigneuse.

En tant que collègue toujours sympathique et amical, vous ne pouvez pas résister à ce comportement. Vous avez souvent l’impression que le réfrigérateur s’ouvre alors que le collègue est déjà entré dans la pièce.

Même si vous êtes toujours en quête d’harmonie et que vous voulez réellement éviter les conflits, vous seul pouvez changer la situation.

5 conseils qui peuvent vous aider à faire face à des collègues difficiles

1 – faire face à des collègues difficiles : Faites preuve de force dans votre travail

Même s’il vous est difficile de paraître fort au début, n’oubliez pas que la situation ne peut guère s’aggraver. Vous faites preuve d’une réelle grandeur en ne vous abaissant pas au niveau insultant de votre agaçant collègue.

Ne laissez pas la nature inamicale et grossière vous infecter, après tout vous voulez vous concentrer sur votre travail et bien faire votre travail.

Essayez de l’éviter autant que possible et prenez vos distances. Vous ne devez pas prendre les mots désagréables et les insultes personnellement et ne devez en aucun cas vous sentir mal.

2 – faire face à des collègues difficiles : chercher des alliés dans votre travail

Un seul collègue peut empoisonner tout le climat. Mais il ne faut pas en arriver là, car après tout, on s’entend bien avec les autres employés. Tenez-vous en aux collègues qui vous soutiennent dans vos actions.

Si un collègue difficile vous ennuie ou même vous intimide, vous avez besoin de personnes autour de vous qui sont de votre côté. Rappelez-vous toujours que ce n’est pas vous qui êtes le problème, mais le collègue qui vous ennuie.

Vous pouvez découvrir pourquoi une formation continue dans votre profession est toujours utile !

3 – faire face à des collègues difficiles : Avoir une conversation

Vous avez travaillé sur vos forces et vous avez aussi trouvé des collègues qui vous soutiennent. Mais à un moment donné, vous arriverez à un point où votre patience sera mise à rude épreuve. Il est donc urgent d’avoir une conversation privée avec lui ou elle.

Parlez du sujet avec des mots calmes. Il n’y aura certainement jamais le moment idéal pour cela, alors faites le premier pas dès que possible pour créer un meilleur climat.

4 – faire face à des collègues difficiles : Le débat reste infructueux

Si votre conversation en tête-à-tête avec votre collègue ennuyeux ne mène pas au succès souhaité, alors souvenez-vous toujours que vous avez essayé de vous entendre avec lui.

Établir une distance claire et émotionnelle. Ne soyez pas triste et déprimé par son comportement négatif et méprisant. Acceptez la nature de votre collègue ennuyeux ou tirez-en d’autres conséquences.

5 – faire face à des collègues difficiles : parlez à votre superviseur

Vous avez maintenant fait tout ce qui est en votre pouvoir pour améliorer la situation avec votre collègue difficile. Mais tout cela en vain.

Si vous pensez que le problème vous échappe vraiment, vous devez passer à l’étape suivante et en parler à votre supérieur hiérarchique.

À long terme, la mauvaise humeur affectera également votre concentration et votre travail. Expliquez la situation à votre patron calmement et le moins émotionnellement possible.

C’est la seule façon de s’assurer que la situation change.