Les risques professionnels au sein d’une entreprise peuvent être évités ou du moins réduits par la vulgarisation d’actions de prévention. En fonction du type d’activités et des acteurs concernés, un plan de prévention des risques est exigé de chaque entreprise, quelle que soit sa taille, pour assurer sa sécurité et la pérennité de sa performance.

Les risques professionnels encourus

Quelle que soit la nature des activités d’une entreprise, celle-ci est tenue d’assurer sa propre sécurité et celle de ses salariés. Outre la sécurité physique de l’équipe interne des ressources humaines et externes à l’établissement, la sécurité morale devra également être garantie afin d’assurer la pérennité de l’entreprise. La prévention des risques professionnels fait partie des obligations légales de toute entreprise disposant de ressources humaines.

Sécurité physique

La sécurité physique concerne notamment la protection des travailleurs contre les accidents de travail susceptibles d’être provoqués par l’utilisation des équipements de travail, matériels, outils, machines et engins ou par la chute d’objets divers. Ces mesures de sécurité concernent également les visiteurs et les partenaires qui travaillent avec l’entreprise.

Sécurité morale

La sécurité morale concerne la protection contre les risques de perte, de faillite, de compression de personnel ou d’autres faits susceptibles de compromettre les performances de l’entreprise, la pérennité de ses activités, sa crédibilité auprès de ses partenaires et de sa clientèle… Ces risques peuvent engendrer la fermeture de la société.

Conditions de travail

D’excellentes conditions de travail constituent une clé de réussite d’une entreprise. Les faits négatifs qui affectent le personnel peuvent ainsi aboutir à un bilan négatif de celle-ci. Il en est ainsi de tous les facteurs de stress, du burn-out, des violences, des harcèlements sous toutes leurs formes.

Prévention des risques : mobilisation de toutes les ressources

Au sein d’une entreprise, les dirigeants ne sont pas les seuls concernés par la sécurité. Chaque salarié, quelle que soit sa fonction, doit être concerné par l’élaboration d’une démarche de prévention afin de prévenir les risques. Pour ce faire, chacun, à son niveau, devra participer à l’évaluation des risques professionnels en fonction des tâches qui lui incombent et de ses objectifs. Chaque salarié est alors appelé à identifier les risques qu’il encourt dans ses propres fonctions, puis à suggérer des moyens de les réduire. Le but en est de s’assurer de meilleures conditions de travail, dans la sérénité. Les résultats de ces analyses seront rassemblés en vue de l’élaboration d’un document unique qui aboutira à une démarche de prévention collective qui indiquera à toutes les mesures de prévention et de sécurité à observer dans l’espace de travail. Ce document unique d’évaluation des risques professionnels est désormais un outil exigé par la réglementation du travail qui régit une entreprise. La mobilisation de tous les salariés d’une entreprise est ainsi un meilleur moyen de prévenir les risques. Le fait d’identifier le moindre risque peut être salutaire à la société et permet d’améliorer de manière continue la démarche de prévention.

Booster la productivité des employés en assurant leur sécurité

Seule une équipe en bonne santé, active et productive peut être efficace au sein d’une entreprise. Chacun a ainsi un rôle crucial à jouer pour booster la productivité. Pour ce faire, les réunions et autres assemblées régulières des dirigeants avec tous les employés et, éventuellement, les partenaires et autres acteurs, sont d’une importance capitale pour discuter des facteurs de risque et des dispositions qui s’imposent en tenant compte des obligations légales. À défaut de multiplier les réunions, les communications par voie d’affichage, de notes de service et de circulaires sont aussi des moyens efficaces de réduire les risques.

Mais si tous les employés et les autres acteurs sont concernés, le rôle qui incombe aux dirigeants de l’entreprise est aussi prépondérant. Ainsi, lors des réunions et des échanges avec le personnel, ils sont tenus de communiquer clairement sur les objectifs de l’entreprise en termes de productivité afin que chacun puisse s’imprégner de ses propres responsabilités et de s’épanouir dans ses fonctions. Ces réunions peuvent aussi servir à effectuer un feedback régulier des activités, des actions, des résultats et des perspectives. Les dirigeants peuvent alors profiter de ces occasions pour répondre aux sollicitations des salariés, répondre à leurs questions et récompenser les résultats positifs. L’appréciation personnelle positive des dirigeants à l’égard des actions du salarié est un moyen d’encouragement à persévérer.

Prévoir et mettre à disposition le matériel et les équipements de travail adaptés peuvent servir à motiver les travailleurs. Bien évidemment, l’utilisation des équipements et outils de travail devra être accompagnée d’une formation ou de séances d’initiation, même si le salarié possède des notions en la matière. Enfin, afin d’éviter le burn-out, il importe d’accorder plus de latitude et de liberté de décisions aux employés. C’est un moyen de les motiver et d’assurer leur épanouissement professionnel.