Travailler en nomade est un véritable défi pour ceux qui ne souhaitent pas être cloîtrés entre les murs blancs d’un bureau durant 8 heures d’affilée. Les entreprises se sont tournées vers les travailleurs nomades afin d’accroître leurs productions et pour acquérir diverses façons d’effectuer leurs tâches. Les travailleurs voyageurs y gagnent quelque chose, les enseignes y bénéficient également des avantages. Comment se déroule le nomadisme ? Quelles sont les pratiques à privilégier pour réussir dans ce domaine ?

Comprendre le travail nomade

Le travail nomade, c’est exercer votre activité ailleurs que dans votre lieu de travail. Vous travaillez n’importe où et selon les horaires qui vous conviennent. Cette tendance est très répandue, elle est particulièrement adoptée par les travailleurs freelances. Si un employé nomade œuvrait souvent dans le marketing et la communication, d’autres secteurs d’activité permettent actuellement de travailler ailleurs qu’au bureau. Adopter le nomadisme peut motiver les salariés d’une entreprise. Certains individus sont plus productifs lorsqu’ils travaillent en toute liberté et dans le cadre qu’ils souhaitent. Il suffit de disposer des outils adaptés. Généralement, il s’agit d’un ordinateur portable et d’une connexion internet. Être nomade peut aussi pousser d’autres salariés à travailler moins. Dans la plupart des cas, ils ont du mal à gérer seuls leur routine quotidienne, leur santé mentale et leur sécurité. Quoi qu’il en soit, cette manière de travailler librement est avantageuse pour ceux qui savent comment s’y prendre. Les entreprises employant des travailleurs nomades savent combien cette méthode leur est bénéfique. C’est bien pour cette raison qu’elles adaptent leurs organisations afin que d’autres personnes (prestataires) puissent œuvrer en dehors des locaux d’entreprise.

Les avantages du travailleur nomade

Un travailleur nomade est un voyageur. Il effectue ses tâches souvent entre 2 villes, entre différents vols ou dans une chambre sous-louée. Il œuvre depuis plusieurs endroits selon ses destinations et itinéraires, en trimballant ses outils de travail dans son sac de voyage. C’est ce qui le différencie d’un freelancer qui travaille depuis son domicile. En plus de découvrir le monde et d’apprendre plusieurs langues, les salaries bénéficient d’un revenu adapté à la qualité de leur travail et selon leurs productions. Un travailleur nomade évite de s’enfermer 8 heures par jour dans un bureau. Il évite tout échange physique et confrontation avec le patron et les collègues de travail. Opter pour le nomadisme, c’est dire au revoir à la routine métro-boulot-dodo. Internet vous permet d’échanger avec vos clients en cas de besoin. Quoi qu’il en soit et peu importe le degré de liberté, un travailleur nomade doit savoir séparer travail et vie privée. C’est la seule manière d’atteindre vos objectifs. Vous devez également vous ménager des moments à vous, cela ne signifie pas que vous n’êtes pas professionnel, au contraire. Le travail nomade vous permet de souffler de temps en temps, autant en profiter. Se déplacer sans profiter de la beauté des paysages, c’est passé à côté d’une chance qui ne peut se produire qu’une fois.

Les atouts du télétravail pour l’entreprise

Le télétravail est un terme très utilisé de nos jours. Les travailleurs indépendants sont les plus concernés par cette activité professionnelle. Externaliser les missions est bénéfique pour la production d’une entreprise. Cette stratégie s’est développée en France, si l’on ne compte que les 830 000 freelancers constatés en 2018. Si cette tendance professionnelle s’est répandue en Hexagone, cela signifie qu’elle apporte ses fruits. Les entreprises s’y adaptent afin de trouver des personnes capables d’assurer certaines missions correctement même si elles ne sont pas cloîtrées au bureau. Le statut de travailleur à distance séduit de plus en plus les sociétés. Les travailleurs indépendants peuvent apporter leur propre expérience, ce qui permet aux managers d’intégrer leur méthode de travail aux salariés qui œuvre au sein de l’entreprise. Acquérir de nouvelles méthodes est toujours signe de développement pour une enseigne. Les travailleurs nomades sont polyvalents. La raison est qu’ils traitent différentes tâches avec différents clients. La qualité de leur travail est donc appréciable. Ils n’ont pas besoin d’être formés à la lettre, ce qui permet à l’entreprise de jouir d’un gain de temps considérable. Un travailleur libre s’adapte aussi bien à l’organisation des tâches qu’à la culture de la société qui l’emploie. Si vos salariés sont informés de la présence des travailleurs nomades, ils seront plus attentifs à leur qualité. Cette compétitivité est avantageuse pour votre enseigne. Elle est synonyme d’une montée de compétences du côté des collaborateurs de l’entreprise.

Les inconvénients du travail nomade

Le manque de contacts humains est l’un des inconvénients d’une vie de nomade digital. Vous vivez votre aventure tout seul. L’autodiscipline est aussi difficile à gérer surtout pour les voyageurs. Puisque vous partez pour différentes aventures, les déplacements peuvent engendrer la fatigue ou les rencontres. Vous aurez du mal à suivre le rythme si vous manquez d’énergie. Vous aurez moins de temps à consacrer à vos tâches si vous vous accordez des meetings au hasard. Bien que vous travailliez librement, vous devez apprendre à gérer votre temps et à distinguer loisir et travail. Puisque vous n’aurez pas un patron sur le dos pour vous rappeler qu’il est temps de se remettre au travail, une organisation de vos journées et soirées s’impose. Le nomadisme est un style de vie auquel vous vous adaptez et non l’inverse. Le changement sera constamment au rendez-vous lors de vos déplacements, à vous de les gérer. Vous ne serez pas à l’abri de l’absence de repère, mais vous pouvez réagir pour éviter cette situation. L’instabilité de revenus est aussi un inconvénient du travail nomade. Le plan financier peut être instable si vous ne travaillez pas sous contrat. Certains clients rémunèrent les travailleurs à la journée. Cette absence sera alors déduite de votre salaire mensuel. Le fait que vous ne disposez pas d’un statut juridique peut aussi impacter sur votre salaire. Certains clients prennent en compte le fait que vous soyez en règle ou non.

Rompre l’isolement avec le coworking

Le coworking est un concept résultant de l’initiative des travailleurs indépendants souhaitant sortir de leur isolement de temps en temps. Cet espace de travail collaboratif est implanté un peu partout dans le monde afin de permettre aux non-salariés de jouir d’un contact humain convivial en cas de besoin. Les espaces de travail partagés que sont les salles reunion workingplace sont bien agencées pour permettre à tout à chacun de travailler en toute sérénité sans trop plonger dans l’isolement. Au lieu de sous-louer un logement, vous pouvez vous rendre dans un workingplace. Il suffit de bien vous renseigner si votre destination en dispose. Vous y rendre n’aura rien à avoir avec la vie de bureau pesante à laquelle les salariés sont confrontés. Vous serez entouré de travailleurs indépendants qui apprécieront votre compagnie et qui n’hésiteront pas à échanger leurs expériences avec vous. Les coworking mettent à votre disposition une connexion haut débit et bien d’autres éléments vous facilitant votre quotidien. Avoir accès à ces endroits vous permet de gérer facilement vie privée et vie professionnelle. Les coworking sont généralement spacieux. Vous ne risquez pas de manquer d’espace. Vous choisissez votre coin bureau, du moment que personne ne l’a pris avant vous. Il n’y a pas de place dédiée, chacun peut se mettre où il veut. Afin de vous sentir à l’aise, pensez à choisir un endroit dont la décoration est agréable et les formules d’abonnement proposées à des prix raisonnables.