Du souffle, du souffle et encore du souffle. Les investisseurs ont envie de rêver. Rêver d’investir dans le nouveau Google, de participer à une success story, d’obtenir un rendement extraordinaire, au côté de dirigeants de qualité.

C’est pourquoi ils cherchent du souffle : celui du dirigeant, du produit et du marché. Car il en faudra de l’énergie pour sortir votre projet de terre, envers et contre tous. De l’énergie pour vous, de l’énergie pour votre équipe, de l’énergie pour convaincre vos clients, de l’énergie pour ne jamais vous laisser abattre et changer de cap au besoin.

Vers plus de simplicité

Equipe

Les investisseurs aiment investir dans un projet où l’équipe est à sa place, complémentaire, de grande qualité et d’expérience. Où le projet repose sur des confiances stables et sans faille, sur des personnalités positives et sans limites, ambitieuse mais réalistes, fonceuse mais pas téméraires, battantes mais humbles, honnêtes et dignes de confiance, capable de soulever des montagnes pour avancer.

Marché

Les investisseurs adorent investir dans des projets qui innovent au travers d’une ou plusieurs failles de marché, dans un produit qui est un « pain killer » plus qu’une vitamine, dans ce produit ou ce service que le marché attend depuis longtemps.

Idéalement là où le marché est profond et très profitable. Si en plus vous avez de fortes barrières à l’entrée, via un brevet ou un accord de distribution unique ou une forte avance sur vos concurrents, vous aurez plus facilement l’écoute des investisseurs.

Business model

Plus les marges seront élevées, plus les revenus seront récurrents, plus vous aurez de clients en allant les voir, plus votre besoin de roulement sera faible voire négatif, plus ils vous en aimeront.

Démonstration par l’exemple

Le mauvais :

  • Le nième outil qui permet de faire ce que d’autres ont déjà fait avant vous, même avec des caractéristiques plus performantes ;
  • Une entreprise qui repose sur un seul dirigeant avec une vision très autocratique de la marche de l’entreprise, sans board (Glossaire) à ses côtés ;
  • Des marges faibles, un besoin de fonds de roulement très élevé et qui repose sur un unique client.

Le bon truc :

  • Une bonne idée à laquelle personne n’avait pensé, un produit qui a connu un succès ailleurs sauf dans votre pays, la réunion de deux marchés par une innovation simple et efficace ;
  • Une équipe multiple, ayant l’habitude de travailler ensemble, fonceuse, portée par un board de qualité (voir mon article sur l’équipe) ;
  • Un besoin de fonds de roulement nul voire négatif, des marges confortables pour vous et votre distribution, un portefeuille client large et si possible international.

Mon conseil

Faites-vous challenger le plus en amont possible sur votre projet, par des banquiers, des investisseurs, des connaissances, bref des personnes qui sauront vous dire de quel bois vous soufflez.