L’affacturage est une méthode de financement à courte échéance qui permet à des sociétés de toucher le montant de leurs frais de façon anticipée. Il offre plusieurs avantages aux entreprises. À part sa rapidité de mise en place et sa souplesse, l’affacturage optimise les fonds de roulement des sociétés. Cette solution améliore immédiatement sa trésorerie et lui permet de se protéger du risque de faillite de certains clients. Voici ce que vous devez savoir sur cette formule de financement sans oublier ses avantages.

L’affacturage en quelques mots

L’affacturage, aussi dénommé factoring, est une méthode qui permet à une société de transmettre ses créances clients à un organisme financier. Il appartient en outre à celui-ci de renvoyer les débiteurs pour le recouvrement de leurs créances. Cependant, l’entreprise d’affacturage ou factor offre trois services à la société. À savoir l’assurance-crédit, gérer son poste client et financer la trésorerie. Certes, l’entreprise et le factor signent un contrat d’affacturage formalisant le transfert de propriété des créances. Ce dossier est censé faire apparaître les conditions de cession des factures. Pour information, il existe plusieurs types de contrats d’affacturage suivant les besoins de chaque société : contrat d’affacturage avec recours, contrat d’affacturage sans recours, contrat de factoring notifié, contrat de factoring non notifié, contrat d’affacturage géré, contrat d’affacturage non géré.

L’affacturage est alors un accord par lequel une institution spéciale, appelée l’affacturage et factor, qui est quelquefois en pratique un organisme de crédit, accepte de régler les créances qu’une société détient sur ses consommateurs, en échange de transfert à son profit d’une rémunération et de ses créances qui consiste en agios et commissions. Le factor rembourse en outre l’entreprise de façon anticipée et prend en charge le recouvrement des dettes ainsi transmises chez des débiteurs, en s’exposant au danger de subir l’éventuelle insolvabilité de ces derniers.

L’affacturage s’adresse à toutes les associations, entreprises, micro-entrepreneurs, artisans, commerçants, professions libérales, quelle que soit leur domaine d’activité et la taille de l’entreprise. Les factures clients sont censées concerner les organismes publics et les sociétés privées.

Vous vous demandez aussi comment fonctionne l’affacturage, dans ce cas, vous avez le droit de savoir son principe. Le fonctionnement de l’affacturage est essentiellement assez facile. Il est question de passer un contrat d’affacturage avec une entreprise de crédit spécialisée, appelé factor, ainsi que de lui céder définitivement vos créances clients. Cette règle est rapide à mettre en œuvre. Il faut compter 2 jours après la cession de vos créances pour obtenir votre remboursement.

L’affacturage : un moyen pour améliorer la trésorerie de l’entreprise

L’affacturage est susceptible d’être la solution pertinente à vos difficultés de votre trésorerie. Cette technique de financement est un moyen pertinent pour une société d’améliorer sa trésorerie en collectant l’argent de ses créances clients intensément plutôt que d’attendre la date précédemment mentionnée. C’est alors un mode de financement spécialement adapté pour les sociétés qui proposent des délais de remboursements importants, mais ne possèdent pas une trésorerie très élevée entre autres.

Le financement des créances est un moyen à une société de posséder une trésorerie immédiate et optimiser la présentation de son bilan. Il intervient en plus de ses concours bancaires habituels et contribue à renforcer et concevoir les ressources à moyen et long terme en permettant à la société de confirmer la quasi-totalité de ses capitaux investis aux placements et d’offrir aux banques une capacité d’emprunt complète.

Déplafonné, ce genre de financement suit de près la courbe de déploiement de la société et s’adapte de façon parfaite à la saisonnalité de son domaine d’activité. L’entreprise a alors un financement disponible qu’elle est libre d’utiliser afin d’honorer ses obligations financières, ses futures commandes ou passer des moments difficiles.

L’affacturage : un moyen de protection contre les factures impayées

En France, une société sur quatre dépose un dossier en raison de l’effet des créances impayées. La garantie au risque de non-paiement des clients fait partie des services supplémentaires à l’affacturage. Cette assurance contre le risque de faillite des clients permet à la société d’être remboursée en cas d’insolvabilité déclarée de son consommateur. Le risque de non-paiement est donc transféré vers le factor. Ce genre d’accord d’affacturage est appelé affacturage avec cession sans retour ou full factoring, le factor devient par substitution l’acquéreur des créances et garantit complètement les conséquences en cas de non-paiement. Il se charge du recouvrement des créances. Pour assurer une couverture optimale, vous pouvez souscrire une assurance-crédit auprès d’un assureur crédit. Le factor se sert donc de ce contrat pour se protéger en cas d’impayés. Si le factor n’arrive pas à se faire payer (défaillance d’entreprise, client insolvable…), il utilise des montants de votre fonds de sécurité qu’il a constitué et reprend en outre le montant des factures non payées.

L’affacturage : un moyen de réduire les charges administratives

Faire appel à l’affacturage fait réduire les charges administratives pouvant peser sur la société en temps normal : il ne faut plus faire appel à de l’emprunt et donc de rembourser des agios, et l’entreprise n’a plus à se soucier du recouvrement et de la relance, car dans presque tous les cas c’est le factor qui s’en occupe.

Le factoring vous offre alors la possibilité de diminuer les charges administratives en lien avec la règle de facturations. C’est l’affactureur qui prend tout en charge : suivi des recouvrements, relance client… Rien de mieux pour bien sécuriser et favoriser la gestion de finances !

Il est alors possible de réduire les frais financiers en limitant les charges du personnel et en annulant les coûts de l’assurance notamment pour les sociétés ayant peur de travailleur pour suivre le poste débiteur.

Une entreprise d’affacturage assure la gestion de votre poste client. En lui déléguant les rôles de recouvrement et suivi des factures, vous réduisez les charges du personnel et les frais financiers et vous gagnez de la sécurité, de la productivité et du temps. Tout cela semble bon pour être vrai. Certainement comme pour tout service et crédit, il existe certains désavantages à la formule classique du factoring : un coût non négligeable, un risque d’altération de la relation client, etc.