Certaines personnes oublient parfois dans leur vie professionnelle que leurs collègues et employés sont aussi des êtres humains. Pour tenter d’introduire une culture plus interpersonnelle sur le lieu de travail, voici un “Manifeste pour une plus grande convivialité sur le lieu de travail” en 39 points, dans lequel même les personnes les plus aimantes et les plus gentilles développent parfois d’étranges habitudes dans leurs efforts pour faire quelque chose de spécial pour l’humanité.

La tendance de certains contemporains (y compris des cadres) à traiter leurs collègues et employés de façon désagréable est particulièrement frappante. Cette attitude est particulièrement prononcée en cas de stress.

Manifeste pour plus de convivialité sur le lieu de travail

Les 39 points suivants doivent être compris comme un manifeste pour plus de convivialité sur le lieu de travail et sont destinés à vous aider à ignorer les défauts de vos collègues, employés ou patrons et à parvenir à une relation de travail harmonieuse. Il est important que vous vous engagiez de manière cohérente à faire preuve de convivialité et de compréhension, en particulier lorsque les employés, les collègues ou les patrons n’ont pas pris les mesures suivantes :

Soyez particulièrement aimable lorsqu’un employé, un collègue ou un patron

  • a oublié de vous remercier pour un travail bien fait
  • a accepté d’être reconnu pour quelque chose dont il n’avait pas grand-chose à voir
  • n’a pas répondu à vos courriels
  • parle de vous dans votre dos
  • a mangé le dernier biscuit de Noël
  • vous a caché des informations importantes
  • s’attendait à ce que vous travailliez le week-end
  • a oublié de vous envoyer l’ordre du jour de la prochaine réunion
  • vous a envoyé une mission urgente en fin de journée
  • vous a critiqué pour ne pas avoir répondu à son courriel alors que le point 93 disait exactement ce qu’il attendait de vous
  • ne vous a pas laissé finir une phrase
  • ne voit un verre ni à moitié plein ni à moitié vide, mais comme cassé
  • refuse clairement de vous écouter
  • vous critique sans cesse avec la même remarque préliminaire “Avez-vous un moment ?”
  • est en retard à chaque réunion
  • parle au patron de vos prétendus déficits sans l’avoir fait au préalable avec vous en privé
  • attend votre soutien chaque fois qu’il/elle a fait un travail à moitié et donc de façon incorrecte
  • sans prévenir, se met à fredonner des chansons d’Helene Fischer
  • chaque fois que l’équipe sort pour dîner ensemble, s’attend à ce que vous divisiez l’addition et quand vous déposez l’argent, oublie d’ajouter le pourboire
  • cherche la concurrence au lieu de la coopération
  • vous envoie plus de courriels en cc que les paragraphes du BGB
  • vous prend pour un idiot oublie de vous demander comment vous allez après votre maladie
  • vous regarde rarement dans les yeux quand vous parlez
  • a des excuses stupides pour ne pas avoir répondu à votre demande de rappel
  • parle de sa nouvelle sonnerie comme si c’était le Saint Graal
  • réfléchit plus que vous ne le pensez
  • place les données et les statistiques au-dessus de tout
  • n’est amical que lorsqu’il/elle veut quelque chose de vous
  • n’arrête pas de parler d’une de vos anciennes erreurs
  • vous demande à 17h30 de l’aider à écrire un billet pour le blog de la société
  • vous donne régulièrement des informations insuffisantes et vous demande ensuite pourquoi vous êtes si en retard au travail
  • pense qu’il/elle est un as du fitness juste parce qu’il/elle a suivi un cours de yoga le week-end dernier
  • vous demande de participer à une séance de brainstorming juste pour entendre les éloges de ses idées favorites
  • vous envoie constamment des e-mails avec des émoticônes
  • pense qu’il/elle est votre ami(e) juste parce qu’il/elle est ami(e) sur Facebook
  • dans chaque conversation avec eux, prétendre qu’il/elle est en retard pour la prochaine réunion avec une personne beaucoup plus importante
  • ne jamais rendre les livres qu’il/elle a empruntés
  • pense que vous n’êtes pas enthousiaste au travail juste parce que vous ne travaillez pas plus de 60 heures par semaine.

Si vous objectez maintenant que les 39 points mentionnés ci-dessus ne disent rien sur ce que vous devriez faire pour être amical, alors vous avez raison. Mais personne n’a besoin de vous le dire. Soyez toujours sympathique au travail.